Quel budget pour des vacances au ski ?

Par Florent,
Budget pour des vacances au ski

Nous sommes début décembre et déjà apparaissent les premières envies de séjour au ski, en prévision des vacances de février. Que ce soit en famille, entre amis, que vous soyez plutôt un adepte des sensations fortes, ou bien que vous préfériez rester coin du feu, boire du vin chaud et déguster une tartiflette, ces vacances sont faites pour vous.

Un seul bémol dans cette histoire : le fameux budget des vacances au ski !

En effet, le ski a la mauvaise réputation d’être un véritable gouffre financier, et ce, à juste titre si l’on ne si prend pas bien en avance pour planifier et prévoir ces dépenses. Heureusement, il existe des solutions pour bien préparer ses vacances au ski : cet article vous révèle ce qu’il faut savoir pour prévoir son budget.

Avant de commencer à prévoir vos vacances, il est primordial de préparer la façon dont vous souhaitez « aller au ski ».

budget pour des vacances au ski

Val Thorens, France — Photo de Urban Sanden

Le nombre de personnes avec qui vous partirez aura une influence sur la taille du logement et son prix. La station dans laquelle vous monterez, qu’elle soit huppée ou non, dans les Alpes ou les Pyrénées, aura aussi une incidence sur le coût des prestations sur place (location du matériel et forfait de remontées mécaniques), mais aussi sur le coût de la vie en général. 
Ensuite, il existe deux types de dépenses relatives aux vacances au ski : les dépenses nécessaires (comprendre qu’il est difficile de passer à côté) et celles qui sont facultatives et adaptables. Pour bien planifier votre budget, il est donc important de les identifier et d’adapter votre budget en fonction de la nature de ces dépenses.

Les dépenses nécessaires et incompressibles

Dans les dépenses nécessaires et incompressibles, comptez le logement, votre moyen de transport pour vous rendre sur les pistes, la location du matériel de ski, les forfaits. Si vous emmenez vos enfants, pensez également aux leçons de ski, et aux tarifs réduits, ou de groupe.

Les tarifs des forfaits peuvent varier entre 240 et 60 € selon les stations !

Toutes ces dépenses dépendent de la station dans laquelle vous vous rendez et peuvent varier fortement. Ainsi, les tarifs des forfaits adultes pour 6 jours peuvent varier entre 240 et 60 € selon les stations !
Il est possible d’optimiser ces dépenses de plusieurs façons. Réserver son logement à l’avance permet d’avoir accès à une offre plus large et de trouver de meilleurs prix. Aussi, on peut envisager d’être un peu plus éloigné des pistes pour un coût moindre, mais il vous faudra alors intégrer le déplacement, l’essence, etc… 
Essayez d’anticiper votre motivation pour skier : il est peut-être superflu de prendre des forfaits pour une semaine entière et, dans ce cas, vous pouvez privilégier d’autres formules. Si vous n’êtes pas un professionnel, vous pouvez aussi optimiser votre budget en ne louant pas du matériel de pointe, etc…
Quoi qu’il en soit, afin de bien préparer vos vacances au ski, il est primordial de penser à l’avance à ces dépenses, et de les planifier, les comptabiliser. Ainsi, vous pourrez avoir une idée déjà plus précise du coût de vos vacances et les envisager plus sereinement.

Rejoignez la communauté Bruno !

Nous sommes en train de construire Bruno, un assistant personnel qui vous aide à mettre de l’argent de côté si simplement que vous ne vous en rendez même plus compte.

Pour vous inscrire à Bruno, cliquez le bouton ci-dessous 👇

Bruno - Facebook MessengerRejoindre Bruno

Les dépenses facultatives et adaptables

Ici, il s’agit de tous les extras que vous voulez vous offrir durant vos vacances. Restaurant en famille ou simple pot entre amis après les pistes, sorties dans les bars ou les boîtes de nuit, après-midi aux thermes (fréquents dans les stations de ski), etc… La liste des distractions et activités possibles pendant ces vacances bien méritées n’est pas exhaustive, mais vous en saisissez l’idée.

budget pour des vacances au ski

La fondue savoyarde, une dépense facultative ?

Cette partie du budget doit être prise en compte pour ne pas se retrouver pris au dépourvu devant l’addition à la fin du séjour. Selon que vous soyez du genre fêtard ou lecteur au coin du feu, ces dépenses varient fortement. Si elles représentent un poste important du budget, du fait du coût de la vie plus élevé dans les lieux de vacances en général, elles sont aussi plus modulables et adaptables à vos capacités. Par exemple, pensez à privilégier les pique-niques plutôt que les snacks ou les restaurants, (souvent plus chers qu’ailleurs !).

Pour une meilleure optimisation, vous pouvez même faire vos provisions pour la semaine avant d’être dans la station, où le coût de la vie se répercute jusque dans les supermarchés. 
En fonction de votre portefeuille, vous pourrez alors prévoir quelle somme d’argent vous allez dépenser dans ces activités et adapter vos standards : restaurant d’altitude ou sandwichs, séjour thalasso aux thermes ou film au coin du feu, etc…

Partir hors-saison lorsque vous le pouvez permet de réelles économies !
Aussi, d’autres bons plans existent pour réduire la facture.

Partir hors-saison lorsque vous le pouvez permet de réelles économies ! Plutôt que de pratiquer uniquement le ski, songez aux promenades ou à la randonnée. Pour le logement, il n’y a pas que la location d’appartements. Il existe aussi des villages vacances ou encore des sites d’échanges de maison. En ce qui concerne l’équipement, comme pour la nourriture et tous les achats en général d’ailleurs, il est préférable d’anticiper ces dépenses et de les effectuer avant le départ en vacances.

Il reste évidemment d’autres postes de dépenses possibles, mais difficilement prévoyables (tout ce qui est de l’ordre des accidents sur les pistes, des pannes en voiture, plus fréquentes en raison de la localisation). Il est donc toujours préférable d’avoir quelques réserves de côté au cas-où, surtout au vu de l’importance de ce type de dépenses.

Si vous avez bien prévu tous les postes de dépenses avec précision, et établi un budget limité et non-extensible (ne cédez pas trop aux sirènes du bar d’altitude) pour les extras, alors vous êtes tout-à-fait parés pour votre séjour : vous savez combien il vous en coûtera avec certitude.

Alors, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes vacances au ski et n’allez pas trop vite sur les pistes !