Category: 💾 Bons plans


Comment gérer son argent quand on est freelance

Par Margaux,

Et si la solution n’Ă©tait pas de travailler plus mais mieux ?

La libertĂ© inhĂ©rente Ă  la vie de freelance peut vite devenir un fardeau au niveau des finances si on manque d’organisation et d’anticipation. VoilĂ  nos quelques conseils pour gĂ©rer au mieux ses finances, mĂȘme (et surtout) quand elles ne sont pas rĂ©guliĂšres.

Fixer ses tarifs à l’avance

Fixer ses tarifs de freelance est une tĂąche Ă  ne pas nĂ©gliger. Il s’agit avant tout de faire le point sur vos diffĂ©rentes missions pour Ă©valuer un juste tarif Ă  facturer Ă  vos clients, selon le temps et l’effort que vous passez sur chacune.

En ayant les idĂ©es claires sur vos tarifs, vous pourrez Ă©galement vous permettre de nĂ©gocier avec des arguments construits et concrets, ou au contraire de proposer des remises Ă  certains clients. Prendre le temps de fixer ses tarifs Ă  l’avance peut ĂȘtre fastidieux mais c’est indispensable pour que vous soyez Ă  l’aise face Ă  vos clients. Une fois que vous avez fixĂ© un ordre de prix par mission ou type de travail demandĂ©, ne vous sentez ni obligĂ© de les communiquer avant mĂȘme de discuter avec votre prospect, ou au contraire de revoir votre tarif Ă  la baisse Ă  chaque fois. Cette grille ne doit pas servir de base Ă  dĂ©battre (comme la grille d’une rĂ©gie publicitaire par exemple), mais bien ĂȘtre un outil qui vous aide Ă  prendre le dessus sur les nĂ©gociations et de montrer la valeur de votre travail.

Choisir ses clients

Permettez vous de choisir vos clients ! On pense, Ă  tort, qu’on ne peut pas forcĂ©ment se permettre de choisir avec qui travailler, notamment en dĂ©but d’activitĂ©. MĂȘme s’il arrive de prendre des missions moins importantes que d’autres en cas de baisse de rĂ©gime, ne vous forcez surtout pas Ă  travailler avec des gens qui ne vous inspirent pas confiance ou qui n’accorde pas de valeur Ă  votre travail.

Parmi les entreprises ou prospects à fuir trÚs vite : ceux qui négocient outrageusement vos tarifs à la baisse, ceux qui profitent de votre patience pour vous demander des prestations supplémentaires, ou encore ceux qui paient en retard.

Faire ses comptes

Ce conseil peut paraĂźtre Ă©lĂ©mentaire, mais il est indispensable de suivre ses comptes de prĂšs quand on est freelance. Vous devez gĂ©rer de nombreuses questions financiĂšres, qui ne sont pas prises en charge par quelqu’un d’autre, contrairement Ă  un salariĂ©. En tenant vos comptes, vous arriverez Ă  vous faire une idĂ©e de votre budget mensuel, c’est-Ă -dire de vos entrĂ©es et de toutes vos sorties d’argent : non seulement de ce que vous avez besoin pour vivre, mais Ă©galement vos charges, vos impĂŽts, l’argent pour financer vos activitĂ©s et vos missions, vos frais divers et variĂ©s (de dĂ©placement par exemple)
 la liste est interminable.

Vous avez l’avantage d’avoir l’embarras du choix au niveau des outils, selon votre goĂ»t et vos habitudes. Il s’agit avant tout de trouver la ou les mĂ©thodes qu’il vous faut, du traditionnel carnet et crayon (un carnet de comptable pour les plus old (sch)cool) au tableur Excel, classique mais efficace. La mĂ©thode la plus aboutie reste d’utiliser une application qui classe les rentrĂ©es et sorties sur votre compte, ce qui vous permet d’avoir une vue plus globale de vos finances.

Mettre de l’argent de cĂŽtĂ© avec un coup de pouce

Vous avez du mal Ă  anticiper vos charges ou Ă  Ă©conomiser pour vous payer des vacances ? Faites-vous aider ! En terme d’argent Ă  mettre de cĂŽtĂ©, on entend souvent que la part idĂ©ale se situe autour de 20 % des revenus nets. Mais ces 20 % peuvent rapidement devenir un vrai casse-tĂȘte quand vos revenus varient beaucoup d’un mois sur l’autre. Confier cette anticipation et ce calcul Ă  des algorithmes vous laissera plus de temps pour souffler et vous consacrer aux autres points de cette liste, dĂ©jĂ  bien chronophage.

Bruno calcule le montant optimal Ă  mettre de cĂŽtĂ© pour vous, selon un objectif que vous pouvez moduler selon les mois et les projets que vous avez. Un dĂ©part en vacances qui approche ? Dites Ă  Bruno que vous souhaitez passer Ă  la vitesse supĂ©rieure. Une pĂ©riode plus calme que les autres ? Bruno mettra moins de cĂŽtĂ© pour vous Ă©viter de manger des pĂątes. Vous n’aurez Ă  faire aucun effort particulier et vous vous retrouverez vite avec un petit pactole pour payer tout ce dont vous avez envie, et mĂȘme plus !

Accorder de l’attention Ă  ses factures

Si jamais vous ĂȘtes dĂ©jĂ  tombĂ© sur un client qui essaie de vous entourlouper ou qui fait tarder votre paiement, vous savez dĂ©jĂ  l’importance de garder des traces de votre prestation grĂące Ă  une facture.

Envoyer vos factures en temps et en heure demande un peu d’organisation mais vous aidera ensuite grandement dans vos finances. Vous aurez non seulement plus de chance d’ĂȘtre Ă©galement payĂ© en temps et en heure, mais vous Ă©viterez aussi d’oublier certaines prestations, notamment les plus courtes. Si vous avez du retard, ne comptez pas sur votre client pour vous rappeler qu’il doit vous payer, c’est bien souvent Ă  vous d’aller chercher ce que l’on vous doit. Une fois envoyĂ©es, suivez-les de prĂšs : n’hĂ©sitez pas Ă  relancer plusieurs fois les retardataires, qui peuvent oublier de vous payer involontairement. Il n’y a aucun mal Ă  demander son dĂ».

Anticiper ses charges, et les payer

Les charges des freelances sont trĂšs variables et peuvent facilement ĂȘtre oubliĂ©es si vous n’y faites pas attention. N’oubliez pas d’étudier de prĂšs comment calculer et dĂ©duire vos charges professionnelles pour Ă©viter les mauvaises surprises et de possibles angoisses. Bien les calculer permettra aussi de mieux fixer votre tarif horaire et d’évaluer combien vous pouvez vous payer.

Pour vos impĂŽts, n’hĂ©sitez pas Ă  vous ajouter des rappels multiples dans votre calendrier afin de les payer en temps et en heure. Anticiper et payer vos impĂŽts Ă  l’heure vous Ă©vitera de faire une entorse Ă  votre budget sur lequel vous avez passĂ© tant de temps en cas d’oubli et d’arriĂ©rĂ© Ă  payer.

Le drame de l’Ă©pargne

Par Margaux,

Épargne. En voilĂ  un mot qui fait trembler, provoque des sueurs froides ou, au mieux, juste de l’indiffĂ©rence. Car mettre de l’argent de cĂŽtĂ© Ă  toujours Ă©tĂ© synonyme d’effort. Il faut calculer, Ă©chelonner, prioriser, couper, optimiser, comptabiliser et suivre ses comptes de prĂšs. Alors comment faire pour que l’épargne ne devienne pas un drame ?

Épargner tout en s’épargnant, c’est possible ?

Toutes les rĂšgles et combines que l’on glane sur internet ou transmises oralement de gĂ©nĂ©rations en gĂ©nĂ©rations sont formelles : pour mettre de l’argent de cĂŽtĂ©, il faut faire un effort. Un effort plus ou moins grand certes, selon vos revenus, votre volontĂ© et votre amour des chiffres, mais un effort quand mĂȘme.

Cet effort peut ĂȘtre rendu un peu plus simple en classifiant vos dĂ©penses pour mieux Ă©tablir votre budget et vos habitudes de dĂ©penses. Certaines banques, ou des agrĂ©gateurs de comptes, comme Bankin’ ou Linxo, permettent de bien visualiser vos postes de dĂ©penses, en les classant parfois de maniĂšre trĂšs fine. Ainsi, vous pourrez enfin dĂ©couvrir qu’une grande partie de votre argent part dans les dĂ©lices de l’épicerie fine en bas de chez vous. Ou encore, si vous ĂȘtes plutĂŽt rĂ©gulier de mois en mois ou si vos motifs de dĂ©penses sont aussi volatils que les cours de crypto-monnaie. Je vous conseille d’essayer si vous n’avez pas l’habitude de suivre vos comptes de prĂšs, vous pourriez ĂȘtre surpris. Et enfin, si ce que vous voyez ne vous convient pas, il sera plus facile pour vous d’adapter vos dĂ©penses pour des finances Ă  votre goĂ»t.

En revanche, ces applications ne dĂ©finiront pas de montant Ă  Ă©pargner Ă  votre place. À vous de budgĂ©ter, estimer, ajuster, Ă©valuer et mesurer, Ă  grands coups de tableurs excel, ou Ă  l’ancienne, avec un crayon et un petit carnet. Ensuite, il faudra prĂ©parer, planifier, rĂ©gler, et virer votre argent vers un de vos comptes Ă©pargne. Ou opter pour une belle matelas-ception, en conservant votre fameux matelas de sĂ©curitĂ© dans une enveloppe sous votre vrai matelas.

Keep calm and ouvrir excel pour calculer son Ă©pargne.

La plupart des banques permettent de mettre en place des virements fixes, qui ont deux principaux avantages : 1) Ă©viter d’oublier de virer votre Ă©pargne soigneusement calculĂ©e, et 2) vous Ă©pargner l’effort de vous connecter et de rĂ©pĂ©ter inlassablement ce mĂȘme geste chaque mois. D’autres produits d’épargne, comme les PEL, fonctionnent mĂȘme tous seuls : on choisit un montant fixe, qui va automatiquement sur un compte bloquĂ© tous les mois. Comme ça, pas de tentation, et une Ă©pargne consĂ©quente au bout de quelques annĂ©es, qui vise Ă  financer un gros projet (immobilier par exemple).

Et la flexibilité ?

Cependant voilĂ , les Ă©pargnes automatiques existantes ne prennent pas en compte les petits tracas de la vie : un mois oĂč vous devez financer quelques pĂ©pins (comme votre chat chez le vĂ©to, ou votre voiture qui tombe en panne), oĂč mĂȘme ce virement automatique de 45 euros (le minimum pour un PEL) vous met dans l’embarras. Vous voilĂ  obligĂ© de vous serrer la ceinture et manger des pĂątes, quant bien mĂȘme vous pensiez avoir fait attention ce mois-ci, sans folie dĂ©pensiĂšre.

Ces automatismes proposĂ©s prennent rarement en compte les besoins et les possibilitĂ©s des plus petits budgets. Comment Ă©pargner, ne serait-ce qu’une poignĂ©e d’euros par mois, quand chaque centime compte ? BudgĂ©ter ses dĂ©penses devient essentiel, et mettre de cĂŽtĂ© est un luxe que de nombreuses personnes ne peuvent se permettre.

Épargner prends donc du temps, est souvent un poids, et n’est pas toujours efficace : il n’est pas rare que ce virement ambitieux effectuĂ© en dĂ©but de mois pour « me motiver, ce mois-ci je fais gaffe ! » sur son livret A revienne fissa sur le compte courant franchement dans le rouge la derniĂšre semaine du mois. Alors comment souffler tout en mettant enfin de cĂŽtĂ© ?

Rare reprĂ©sentation de votre moi de la fin du mois, cassant lâ€˜Ă©pargne (et les rĂȘves) de votre moi de dĂ©but du mois, insouciant et plein d’espoir. // @darkstockphotos

DĂ©dramatiser son Ă©pargne

Alors mauvaise nouvelle. Cet article n’est pas un Ă©niĂšme mode d’emploi qui vous dĂ©taille une recette miracle pour Ă©pargner, car spoiler alert : il n’y en a pas.

MĂȘme Bruno et son Ă©pargne flexible ne peut pas vous sauver si vous retirez vos Ă©conomies tous les mois (on y travaille nĂ©anmoins). En revanche, c’est une bĂ©quille non nĂ©gligeable qui permet de penser Ă  autre chose. Si vous mettez dĂ©jĂ  de cĂŽtĂ©, vous pourrez optimiser vos Ă©conomies selon les calculs de Bruno. Si vous n’avez jamais mis de cĂŽtĂ©, vous verrez que c’est possible et que ce n’est pas si compliquĂ©, avec une once de bonne volontĂ©.

En adoptant une façon d’épargner plus flexible, qui s’adapte Ă  votre vie sans que vous ayez Ă  recalculer votre Ă©pargne tous les mois, il est facile d’atteindre une santĂ© financiĂšre et de s’auto-financer pour ses projets, mĂȘme les plus gros. Vous brĂ»lerez moins d’argent en n’étant plus tentĂ© de dĂ©penser ces 10 euros en trop qui restent sur votre compte courant. Vous ne vous priverez pas pour autant. Et puisque vous ne rĂ©flĂ©chissez pas Ă  Ă©conomiser, vous ne serez pas autant tenter de rapatrier ces euros en trop Ă  la moindre envie, vous en viendrez mĂȘme
 Ă  les oublier.

From zéro to 3120 euros.

Pour finir, Bruno n’est pas lĂ  pour vous faire une leçon de morale. Nous n’avons pas Ă  vous dire quoi faire de votre argent, mais on souhaite juste vous aider Ă  en avoir assez pour vous faire plaisir, pour vos envies, vos projets ou en cas de pĂ©pin. Vous montrer que c’est possible d’épargner mĂȘme quand on est ric-rac Ă  la fin de tous les mois. Prouver que tout le monde peut Ă©pargner, sans effort, et surtout, sans drame.

Comment rendre mon déménagement le plus agréable possible ?

Par Florent,

DĂ©mĂ©nager c’est un nouveau dĂ©part et ça c’est vraiment cool ! C’est l’occasion de dire au revoir Ă  la voisine d’à cĂŽtĂ©, de changer d’atmosphĂšre ou bien de voler de ses propres ailes 
 L’occasion de rĂ©inventer un peu sa vie. Vu comme ça, c’est le bonheur !

Sauf qu’un dĂ©mĂ©nagement implique aussi des dĂ©penses en tout genre et surtout de la paperasse administrative. Difficile de penser Ă  tout ! On est vite complĂštement dĂ©passĂ©.

Alors, on vous aide à anticiper et à garder de votre futur déménagement le meilleur des souvenirs (oui, on exagÚre un peu). Voici quelques tips pour faciliter votre déménagement et le rendre plus agréable.

 

Changez d’adresse. PrĂ©venez vos admirateurs secrets.

 

Le changement d’adresse, Ă©tape incontournable quand on dĂ©mĂ©nage ! Il permet d’informer de votre changement de vie les organismes privĂ©s et publics comme les impĂŽts, PĂŽle Emploi, les caisses de retraite, les caisses de sĂ©curitĂ© sociale, les services de la carte grise, etc. Rien de plus simple, il suffit de se rendre sur le site mis en place par l’Etat. Vous pourrez y mettre votre nouvelle adresse au plus tĂŽt trois mois avant votre dĂ©mĂ©nagement, au plus tard trois mois aprĂšs.

Pensez aussi à mettre à jour vos différents abonnements sur internet. En attendant, vous pouvez mettre en place la redirection du courrier vers votre nouveau domicile. Les lettres qui arriveront vers votre ancien logement seront directement rédigées vers le nouveau.

Et surtout, n’oubliez pas de prĂ©venir les gens qui vous aiment !! 

Pensez Ă  l’énergie. Evitez la premiĂšre nuit Ă©clairĂ©e Ă  la bougie.

 

Si si, c’est possible… Pour Ă©viter ça, il faudra rĂ©silier vos anciens contrats d’électricitĂ© ou de gaz, et en ouvrir de nouveau. Il suffit de contacter un fournisseur d’énergie ou des entreprises intermĂ©diaires qui s’occupent gratuitement de cette tĂąche. Lors de l’arrivĂ©e dans votre nouveau logement, vous n’avez plus qu’à ouvrir votre compteur de gaz et d’électricitĂ© et la magie opĂšre !

Vous pouvez vous rendre juste ici pour mieux comprendre les dĂ©marches Ă  suivre. Le tarif de la mise en service est le mĂȘme partout sur le territoire. C’est le distributeur du rĂ©seau qui s’occupe de l’ouverture du compteur, Ă  savoir Enedis pour l’électricitĂ© et GRDF pour le gaz. Il faudra ensuite choisir votre nouveau contrat. Depuis l’ouverture Ă  la concurrence du marchĂ© de l’énergie en 2007, il est dĂ©sormais possible de choisir votre fournisseur d’électricitĂ© et de gaz parmi une trentaine de partenaires.

 

Petits geeks que vous ĂȘtes, vous n’oublierez pas Internet on le sait.

 

Pensez quand mĂȘme Ă  vĂ©rifier si votre offre actuelle est disponible dans la commune oĂč vous allez. Pour cela, vous devez effectuer un test d’Ă©ligibilitĂ©. Les offres ne sont pas les mĂȘmes sur tout le territoire national. Par exemple, en habitant dans le centre-ville d’une grande ville, vous avez optĂ© pour une offre fibre optique trĂšs haut dĂ©bit. Si vous dĂ©mĂ©nagez dans un village reculĂ© du centre de la France, il y a peu de chances pour que vous puissiez avoir accĂšs Ă  cette offre. Si l’offre que vous utilisez actuellement est prĂ©sente dans votre futur habitat, vous pouvez juste effectuer un transfert de connexion en prĂ©venant avant le dĂ©mĂ©nagement.

Si elle n’est pas prĂ©sente. Vous pouvez alors choisir une autre offre du mĂȘme opĂ©rateur ou changer d’opĂ©rateur. Choisissez juste ici la meilleure offre disponible !

 

Anticipez.  Prévoyez le bon budget.

 

Et oui 
 encore et toujours le budget ! Le dĂ©mĂ©nagement est un poste de dĂ©pense qu’on oublie souvent de prĂ©voir. Pourtant, il peut vite faire vriller votre compte courant. Il faut payer les frais d’agence, avancer une caution d’environ un mois de loyer et rapidement se faire prĂ©lever de son premier mois de loyer.

Une fois dans l’appartement, s’il est non-meublĂ©, s’ajoutent les dĂ©penses de mobilier et appareils Ă©lectromĂ©nagers : nouveau lit, nouveau frigo, nouvelle cuisiniĂšre
 Jusque lĂ , on y arrive en serrant les dents.

Mais, finalement, le plus agrĂ©able quand on emmĂ©nage c’est de construire son nouveau lieu Ă  son image. C’est de l’amĂ©nager vraiment : acheter un nouveau tapis, investir dans sa future dĂ©co, s’offrir la photographie qui irait parfaitement avec le mur de votre chambre
 Et lĂ , c’est toujours un peu plus compliquĂ©. Bon, ne soyons pas trop ambitieux, s’installer prend du temps mais pour vos premiers plaisirs, prĂ©voyez une enveloppe budgĂ©taire “spĂ©cial dĂ©co” pour rendre votre emmĂ©nagement meilleur !

Sur ce, bonne installation 😉

Quel budget pour des vacances au ski ?

Par Florent,
Budget pour des vacances au ski

Nous sommes début décembre et déjà apparaissent les premiÚres envies de séjour au ski, en prévision des vacances de février. Que ce soit en famille, entre amis, que vous soyez plutÎt un adepte des sensations fortes, ou bien que vous préfériez rester coin du feu, boire du vin chaud et déguster une tartiflette, ces vacances sont faites pour vous.

… Lire la suite