Quel livret d’épargne choisir : livret A ou livret Bruno ?

Par Margaux,

 

Quel livret d’épargne sera le plus avantageux pour votre argent ? Aujourd’hui sur le ring, une star de l’épargne, âgée de 200 ans et présente au nombre de 55 millions en France, le livret A, affronte un nouveau venu qui compte bien dépoussiérer l’épargne, j’ai nommé le livret ouvert avec Bruno.

Penchons nous aujourd’hui sur les caractéristiques de tout bon livret d’épargne qui se respecte :

  • Son taux d’intérêt et sa fiscalité : combien rapportera la somme d’argent placée sur son livret ? Doit-on payer des impôts sur les intérêts perçus ? Si oui, pourquoi et comment ?
  • Son plafond : combien d’euros peut-on placer sur son livret ?
  • Son coût : faut-il payer pour ouvrir et alimenter son livret ? Y a-t-il d’autres frais cachés (pour retirer son argent par exemple) ?
  • Ses conditions d’accès : quelles sont les contraintes et les pré-requis liés à son ouverture ?
  • Sa simplicité de gestion : comment l’alimenter ? Quand puis-je retirer ?

Vous n’avez pas le temps de lire ? Accédez directement à notre conclusion

Taux d’intérêt et fiscalité

Créé en 1818, le livret A est un livret d’épargne réglementé, dont le taux est fixé par l’État. Ce taux peut être actualisé tous les semestres (au 1er février et au 1er août). Le taux actuel du livret A s’élève à 0,75 % net et restera stable au moins jusqu’au 31 janvier 2020. Vous n’avez pas d’impôt à payer sur les intérêts du livret A.

Le livret ouvert avec Bruno bénéficie quant à lui d’un taux brut de 1 %, négocié avec l’hébergeur du livret, Carrefour Banque, spécialement pour Bruno. Ce livret d’épargne est soumis à l’impôt sur le revenu : 30 % des intérêts générés par le placement sont donc prélevé à la source, avant qu’ils soient versés à l’utilisateur. Le taux du livret Bruno après impôts est donc de 0,7 % net, légèrement inférieur au livret A.

En revanche, cet impôt ne s’applique pas à tout le monde : vous serez exonéré des contributions fiscales si votre revenu annuel déclaré est inférieur à 25 000 € en tant que célibataire et 50 000 € en régime commun. Le taux net du livret Bruno sera donc de 0,83 %, supérieur au livret A.

Plafond

Il n’y a pas de plafond sur le livret ouvert chez Bruno. On peut y placer son argent sans se soucier de dépasser un certain montant. En revanche, comme sur la plupart des livrets d’épargnes, le taux d’intérêt évolue par paliers et rémunère différemment en fonction du montant placé sur le livret.

On peut placer jusqu’à 22 950 € sur le livret A : ce plafond a été augmenté pour la dernière fois en janvier 2013. Cependant, un rapport du Conseil des Prélèvements Obligatoires (CPO), datant de janvier 2018, préconise une baisse du plafond de plusieurs produits d’épargne réglementés, dont le livret A. À surveiller donc.

Coût

Une chose est sûre : ce n’est pas le livret ouvert avec Bruno ni le livret A qui vont creuser votre dette. Les deux livrets sont entièrement gratuits et n’ont pas de frais cachés : vous pouvez déposer et retirer de l’argent de votre livret autant que vous le souhaitez, gratuitement.

Ouverture

Le livret A s’ouvre en agence bancaire, dans la plupart des grandes banques françaises. Toute personne, majeure ou mineure, peut avoir un livret A à son nom, mais attention, vous ne pouvez avoir qu’un seul livret A par personne.

Pour ouvrir un livret avec Bruno, il suffit de se rendre sur le site de Bruno ou bien de parler à Bruno sur Messenger. Vous pouvez ouvrir un livret avec Bruno même si vous avez déjà un livret A, mais vous devez être majeur. Le premier versement pour ouvrir ce livret s’élève à 10 €, tout comme celui du livret A.

Il n’y a aucune condition de revenu pour aucun des deux livrets.

Gestion des fonds

Que vous ayez un livret A ou un livret avec Bruno, les dépôts et retraits d’argent y sont gratuits et illimités (à condition de ne pas déplacer le plafond du livret A).

Pour déposer ou retirer de l’argent de votre livret A, vous devez vous connecter au site de la banque qui l’héberge, ou bien vous rendre dans une agence à un distributeur ou au guichet. Vous devez gérer les virements vous-mêmes vers ce livret, où, si votre banque le permet, mettre en place un virement automatique fixe.

Le livret Bruno se gère tout seul : Bruno calcule automatiquement le montant optimal que vous pouvez vous permettre de mettre de côté chaque semaine, qui variera selon vos dépenses. Il vous proposera régulièrement de mettre de côté, et placera cet argent sur votre livret Bruno, sans jamais vous mettre dans le rouge. Vous pouvez retirer cet argent à tout moment en 2 clics, depuis l’interface de Bruno. Vous pouvez également déposer de l’argent par vous-mêmes en quelques secondes grâce au bouton “Déposer”. Il n’y a pas de plafond concernant les montants déposés.

En résumé

Trop long, pas lu : on vous résume ici les avantages des deux livrets.

Le livret ouvert avec Bruno

  • Se gère tout seul, sans que vous n’ayez à faire d’effort.
  • Taux supérieur au livret A si votre revenu annuel est inférieur à 25 000 €.
  • Pas de plafond : vous pouvez y déposer autant que vous le souhaitez.
  • Facilement accessible depuis une application du quotidien, à tout moment.

Le livret A

  • Aucun impôt à payer sur les intérêts.
  • Le produit d’épargne le plus populaire en France !
  • Possible d’en ouvrir un avant ses 18 ans.
  • Vous pouvez choisir la banque où vous l’ouvrez (même si ça ne change pas grand chose au niveau de son taux et fonctionnement).

Le livret A est parfait pour vous si vous souhaitez y placer l’argent que vous recevez exceptionnellement, et que ces sommes ne sont pas trop importantes. Il est par exemple idéal pour placer l’argent que vos enfants reçoivent à leurs anniversaires et à Noël. Ou votre prime de fin d’année.

Le livret Bruno, par son absence de plafond, est une excellente alternative au livret A, bien plus moderne : un taux avantageux, tout en étant sans risque, et surtout une gestion automatique, personnalisée et adaptée à vos dépenses. Vous mettez de l’argent de côté sans y penser et atteignez vos objectifs d’épargne bien plus vite que vous ne le feriez avec une épargne manuelle, sans devoir vérifier si vous êtes dans le rouge.